Aller au contenu
Groupe Localsat - Nous avons un temps d'avance
Serge95

J'ai en ma possession une mine d'information

Messages recommandés

il y a 5 minutes, Sylvain95 a dit :

Joselito fait le nécessaire (je pense que la bataille va être rude).

Il faut plus de monde et surtout pas d'association, il faut passer par les élus.

Tres bien je suis avec vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Marc Martin a dit :

C'est émouvant ce que tu dis Marc, je suis heureux pour toi… des années de recherche enfin récompensées.

Bravo. 

 

Merci !

 

Mais heureusement, ce n'est pas fini. Je pense même qu'on est au début de nouvelles investigations sur ce site. En effet on n'en comprend toujours pas grand-chose. Avouons-le !

 

Marc 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, taf95 a dit :

:excl2: A l'attention des concernés, 'joselito', 'CameronT', 'Catherine95' et 'Jean-RobertCN2', bonsoir ! 

 

Petite note, pour éviter toute confusion de dates. Dans le message de révélation de Josélito il s'agit bien de la nuit du 8 au 9 décembre 1871 et non pas de la nuit du 18 au 19 décembre 1871 ! Mais toutes les corrections nécessaires n'ont pas été faites. 

 

Par conséquent, aux messages de 'joselito' du 05/11/2018 10:46, de 'CameronT' du  05/11/2018 10:55 avec citation, de 'Catherine95' du 05/11/2018 11:56 avec citation, et de 'Jean-RobertC_N2' du 05/11/2018 13:11 avec citation, il doit être mentionné d'une part "nuit du 8 au 9 décembre 1871" au lieu de "nuit du 18 au 19 décembre 1871" et d'autre part "Date : 9 décembre 1871" au lieu de "Date : 19 décembre 1871". Pouvez-vous vérifier vos messages et les corriger si nécessaire ? 

 

Merci à vous tous ! 

 

NB : je préfère faire cette demande par voie directe, plutôt que par messagerie personnelle. Une fois les corrections faites, je supprimerai ce message, sa conservation devenue inutile.

 

Marc 

Bonjour,

J'ai modifié.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, taf95 a dit :

 

Bonjour,

 

Résultat à cette heure :

 

'joselito', 'CameronT', 'Catherine95 et 'Jean-RobertC_N2' n'ont à cette heure malheureusement pas encore modifié la totalité de leur part, car il reste à corriger en haut de leur post, éventuellement en citation, la mention "nuit du 18 au 19 décembre 1871" en faveur de "nuit du 8 au 9 décembre 1871". Je vous relance donc à ce propos.

 

Merci d'avance !

 

Marc  

Bonjour Marc,

Je vais les contacter.

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Marc Martin a dit :

Tres bien je suis avec vous.

Bonjour à tous,

Je réside à Saint-Claude et je vous assure qu'ils (les écolos) commencent à nous pomper avec ces sauvegardes par endroit presque arbitraire. Pour en revenir à nos moutons "oui" pour une protection "non" par les associations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, AodrenO a dit :

Bonjour,

Merci Josélito, pensez-vous qu'il y a fait encore plus froid dans cette cuvette ?

 

il y a 4 minutes, Clara_Paris_VIII a dit :

Bonne question.

Bonjour,

Et pourquoi pas ! Reste à le prouver et de surtout trouver des témoignages.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 10/11/2018 à 11:37, AodrenO a dit :

Merci Josélito, pensez-vous qu'il a fait encore plus froid dans cette cuvette ?

 

Bonjour à tous et notamment à Josélito,

 

Le froid qu'il fit en région parisienne lors de la nuit du 8 au 9 décembre 1871 est légendaire. D'ailleurs, on en parle dans les livres d'Histoire (Emmanuel Le Roy Ladurie). Il fut si intense pendant quelques heures que cela contribua, entre autres causes, à éliminer de cette région la culture de la vigne. On était alors vers la fin du Petit Age Glaciaire. Si on remonte mille ans en arrière à compter de maintenant, on constate que régionalement la seule nuit ayant dépassé celle du 8 au 9 décembre 1871 au plan de l'intensité du froid maximal (c'est-à-dire la Tn) est celle du 9 au 10 décembre 1879. Mais il ne s'agit que de quelques degrés de différence, en fonction des stations de mesure, voire de quelques dixièmes de degré. Prenons par exemple Saint-Maur-des-Fossés : Tn de la nuit du 8 au 9 décembre 1871 -23.9°C et de la nuit du 9 au 10 décembre 1879 -25.6°C, écart 1.7°C.  

 

Aussi, depuis un an mon pif me dit qu'il n'est pas sûr du tout qu'au fond de la cuvette de la Cailleuse la nuit du 9 au 10 décembre 1879 ait dépassé celle du 8 au 9 décembre 1871 en intensité de la Tn, comme par contre ce fut bien le cas sur le plan régional mais d'un poil seulement. Comme la nuit du 9 au 10 décembre 1879 appartient également à la période d'investigation de l'ancêtre de 'Serge95' en forêt de Montmorency, il est fort probable que la réponse à cette question se trouve quelque part dans le dossier communiqué à Josélito par ce dernier l'an passé.

 

Je pense donc que Josélito pourrait nous éclairer sur cette question. D'avance merci à lui pour ce qu'il nous indiquerait dans un premier temps !

 

Marc     

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, taf95 a dit :

Le froid qu'il fit en région parisienne lors de la nuit du 8 au 9 décembre 1871 est légendaire. D'ailleurs, on en parle dans les livres d'Histoire (Emmanuel Le Roy Ladurie). 

Bonjour Marc,

Pouvez-vous me diriger vers cette plaquette. J'ai trouvé quelques informations sans pour autant que ça tienne la route.

Merci pour votre aide.

Mirek

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/11/2018 à 13:42, Venceslas.uni.Bratislava a dit :

Pouvez-vous me diriger vers cette plaquette ? J'ai trouvé quelques informations sans pour autant que ça tienne la route.

Merci pour votre aide.

 

Bonjour,

 

S'il s'agit des travaux d'E. Le Roy Ladurie, c'est Histoire du climat depuis l'an mil, en deux volumes, chez Flammarion (1983). Mais en y replongeant, je ne suis pas arrivé à y trouver référence à décembre 1871. Bien sûr je n'ai pas tout relu, loin de là. Sans doute faudrait-il voir ailleurs. Peut-être du côté de Guillaume Séchet. Avec Le Réchauffement de 1860 à nos jours, par E. Le Roy Ladurie avec le concours de G. Séchet, chez Fayard (2009), mais que je n'ai toujours pas lu.

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, taf95 a dit :

 

Bonjour,

 

S'il s'agit des travaux d'E. Le Roy Ladurie, c'est Histoire du climat depuis l'an mil, en deux volumes, chez Flammarion (1983). Mais en y replongeant, je ne suis pas arrivé à y trouver référence à décembre 1871. Bien sûr je n'ai pas tout relu, loin de là. Sans doute faudrait-il voir ailleurs. Peut-être du côté de Guillaume Séchet. Avec Le Réchauffement de 1860 à nos jours, par E. Le Roy Ladurie avec le concours de G. Séchet, chez Fayard (2009), mais que je n'ai toujours pas lu.

 

Marc

Bonjour Marc,

Merci, je vais regarder vers Séchet des fois que je trouve mon bonheur, pas facile de trouver des informations de cette triste époque.

Mirek

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 5/11/2018 à 10:46, joselito a dit :

Lieu actuel : la Cailleuse
Date : 9 décembre 1871
Tn : graduation se situant entre -38°C et -39°C

 

Bonjour Josélito,

 

Concernant le thermomètre à alcool qui a enregistré une Tn de -38°C à -39°C à la cuvette de la Cailleuse la nuit du 8 au 9 décembre 1871, pourrait-on savoir à quelle hauteur il se trouvait alors par rapport à la surface du sol et par rapport à la surface de la neige ? Par ailleurs était-il sous abri ? Enfin était-il bien en fond de cuvette ? Et le cas échéant, dans quel vallon et dans quelle tourbière était-il ? 

 

Ce sont des questions très importantes pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé sur les lieux cette nuit-là. 

 

Aussi, merci Josélito de bien vouloir nous renseigner sur ces différents points dans un premier temps !

 

Marc

 

NB : La cuvette de la Cailleuse est-elle clairement mentionnée dans le dossier de l'ancêtre de 'Serge95' ?  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 5/11/2018 à 10:55, CameronT a dit :

Ouh là là, presque les températures de la combe Noire. 

 

Bonjour,

 

Certes, quoiqu'à 10°C près ! Voir à ce propos, pour comparaison* : 

Marc 

 

(*) PS (26/11/2018) : Maintenant, bien voir que cette comparaison est délicate car elle ne porte pas sur des périodes identiques !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 5/11/2018 à 10:53, joselito a dit :

Pas facile de décortiquer ces relevés, et je t'assure que je veux me libérer le plus rapidement de ces infos car des autres sont entre mes mains.

 

Bonjour Josélito,

 

Si, concernant le dossier de l'ancêtre de 'Serge95', tu as un doute quelconque à propos de telle ou telle question, tu peux me faire signe. J'essaierai alors d'être utile, car autrefois j'ai passé beaucoup de temps sur ces lieux, que je connais comme ma poche. D'ailleurs j'aurais dû te le proposer à la fin de l'an passé, dès le début de ta prise de connaissance du dossier.

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 5/11/2018 à 11:45, Armand_du_Périgord a dit :

Je pense pas, à l'époque ils avaient d'autres préoccupations. Maintenant imaginez-vous un seul instant une Tn aussi froide sur l'Ile de France:wacko:

 

Bonjour,

 

A mon avis, le niveau de cette Tn (entre -38°C et -39°C) est exceptionnel pour l'Ile-de-France. Autrement dit il fait exception, en ce sens que c'est peut-être la seule fois depuis mille ans qu'un tel niveau de température a pu se produire quelque part dans la région. 

 

Il va sans dire que par curiosité j'aimerais avoir été au fond de la cuvette de la Cailleuse cette nuit-là (8 au 9 décembre 1871). Mais même sans vent, comme c'était justement le cas, le ressenti devait quand même être atroce. On était alors dans un domaine thermique propice à la formation de cristaux de glace (ice crystals ou diamond dust), mais aussi juste à la limite de la détérioration des thermomètres à mercure par congélation du mercure (-38.8°C) et surtout vers la limite redoutable de l'asthme de froid (environ -40°C).

 

Franciliens ! A vos masques polaires anti-froid ! Mais sans doute l'Ile-de-France n'est-elle pas près de revoir une chose pareille se produire quelque part sur son sol... 

 

Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis certain que ces vagues de froid vont s'amplifier, les rechauffistes accusent le coup en prétextant la hausse de température qui á ce jour n'est nullement fondée.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×