Aller au contenu
Groupe Localsat - Nous avons un temps d'avance
theodu12

Trou à froid causse Méjean

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je vais prochainement, quand les conditions seront idéales, (peut être jeudi 19 février) c'est à dire après demain faire des relevés dans les dolines du causse Méjean. A ma connaissance, personne ne connaît le potentiel de ces dolines et n'a relevé de températures au fond, si vous avez des renseignements faites moi signe...                      

 

J'ai donc repéré 3 endroits qui pourraient bien être les plus froides dolines de ce causse: 

-La première est bien sur CombeBelle au pied du mont Gargo que certains connaisse avec un point bas à 1105m et un lac d'air froid qui déborde à 1125m au Nord-Est. (Sur Géoportail: combebelle, 48400)

-La deuxième est au Sud-Ouest immédiat, il s'agit de la dépression au pied du Serre de Fourcat avec un point bas à 1129m et une profondeur de 25m. (Sur Géoportail: entre Serre de Fourcat et la cabane vieille, 48400 Vebron)

-La troisième enfin se nomme le Cros del Pal qui pourrait être la mieux abriter du vent puisque se situant dans la partie couverte de forêt du causse, les arbres protègent donc bien cette dernière; point bas à 1105m, 22m de profondeur.

(Sur Géoportail: Cros del Pal, 48400 Vebron) 

 

Par contre je m'interroge, je ne sais pas si le causse Méjean est assez abrité du vent pour que ces trou à froid fonctionnent parfaitement; quand on sait que le Mont Aigoual est situé à peine plus au Sud...

 

Je vous ferez parvenir les résultats de mon excursion.

 

Bonne soirée.

 

Théo.L

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je vais prochainement, quand les conditions seront idéales, (peut être jeudi 19 février) c'est à dire après demain faire des relevés dans les dolines du causse Méjean. A ma connaissance, personne ne connaît le potentiel de ces dolines et n'a relevé de températures au fond, si vous avez des renseignements faites moi signe...                      

 

J'ai donc repéré 3 endroits qui pourraient bien être les plus froides dolines de ce causse: 

-La première est bien sur CombeBelle au pied du mont Gargo que certains connaisse avec un point bas à 1105m et un lac d'air froid qui déborde à 1125m au Nord-Est. (Sur Géoportail: combebelle, 48400)

-La deuxième est au Sud-Ouest immédiat, il s'agit de la dépression au pied du Serre de Fourcat avec un point bas à 1129m et une profondeur de 25m. (Sur Géoportail: entre Serre de Fourcat et la cabane vieille, 48400 Vebron)

-La troisième enfin se nomme le Cros del Pal qui pourrait être la mieux abriter du vent puisque se situant dans la partie couverte de forêt du causse, les arbres protègent donc bien cette dernière; point bas à 1105m, 22m de profondeur.

(Sur Géoportail: Cros del Pal, 48400 Vebron) 

 

Par contre je m'interroge, je ne sais pas si le causse Méjean est assez abrité du vent pour que ces trou à froid fonctionnent parfaitement; quand on sait que le Mont Aigoual est situé à peine plus au Sud...

 

Je vous ferez parvenir les résultats de mon excursion.

 

Bonne soirée.

 

Théo.L

Bonsoir,

Suite à tes investigations l’avenir nous le dira, surtout donnes-nous des tes nouvelles et prend des photos.

Je sais que Josélito travaille sur plusieurs taf en Lozère dont deux sur la commune de Saint-Chély-d'Apcher.

Concernant le vent cela ne veut rien dire, nous l'avons constaté à maintes reprises dans les combes ouvertes.

 

Peter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Localsat, je regarde votre forum depuis plusieurs mois, je le trouve superbement intéressant.

 

Ce soir, je me jette à l’eau  ‘theodu12’ propose un endroit que je connais très bien (Cros del Pal).

J’habite à Florac, je te confirme que cet endroit est glacial, tu te rendras compte par toi-même sur place.

Bonne soirée.

 

Antony

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je me suis donc rendu sur le causse Méjean hier jeudi 19 février et je peux dire que c'est un endroit fascinant en conditions radiatives, on a l'impression d'être seul au milieu d'un grand désert et que le temps est figé.

 

Donc après 150 km de route, après m'être régaler les yeux dans les gorges du Tarn, j'arrive à Hures-la-Parade, là où débute le causse, à 5h30 du matin,  je ne suis ici pas très loin de cette grotte sublime qu'est l'Aven Armand. A peine je m'avance un peu dans le causse que la température du thermo voiture chute passant de -2°C à Hures-la-Parade et oscillant entre -7°C et -10°C sur le causse sûrement grâce aux multiples dolines où l'air froid déborde d'un peu partout. On peut d'ailleurs apercevoir le grand lac d'air froid qui plane sur ce causse. Outre les dolines, on peux apercevoir les nombreux menhirs, les cairns et aussi quelques Aven sur ces pelouses steppiques.   

 

Arrivée à Aures, je gare la voiture et je me lance à pied aidé de ma lampe frontale dans le chemin qui me mènera au Cros del Pal, le dénivelé n'est pas très important, je n'est qu'à monter 100m pour me retrouver dans la grande forêt entourant le Cros del Pal.

J'arrive dans un endroit dégagé ou j'ai là, une vue sur cette grande combe, ici on se croirait dans le massif du Jura, je trouve que c'est très ressemblant.

J'ai bien sûr apporter mon thermomètre minima-maxima, je relève alors la température sur cet endroit dégagé à 1135m, un des points hauts entourant cette combe. La température est ici de -4°C.

 

J'entame alors la descente, en m'approchant j'essaie d'apercevoir le lac d'air froid dans la nuit, une fine brume est en effet présente à environ 15m du fond de la combe. Je m'approche du fond et là, le froid devient mordant, je ressens l'immobilité de l'air, je pénètre alors dans la petite plaine du fond de cette combe et je me dit que l'écart de température doit être impressionnant avec l'endroit où je me trouvais 10 minutes plus tôt.

L'épaisseur de neige est très mince, pas plus de 5cm.

Je pose le thermo sur une petite pierre éclatée et je prends le temps d'apprécier l'endroit, 15 minutes plus tard il est 7h00 quand je reviens à mon thermomètre et là... je ne rêve pas, il fait bien -19°C à 7h00 au fond du Cros del Pal à 1105m d'altitude, dépression fermée de 25m de profondeur environ. Ce matin là, au Pla de Boum, il faisait -18,3°C, à Darbounouze -20,3°C, -22,6°C à la sèche des Amburnex et -26,9°C à la Combe Noire.

 

Arrivée en haut, le thermomètre reviens à -4°C et j'ai l'impression que le temps est très doux. Cela fait donc un écart de 15°C pour 30m de dénivelé.

 

Je n'est pas eu le temps de me rendre à la combe entre le Serre de Fourcat et la Cabane Vieille, qui je pense peut être plus froide encore que le Cros del Pal avec un point bas à 1129m est surtout un terrain très sec mais qui ne possède pas l'abris de la forêt...

 

Je m'y rendrais la prochaine fois, un peu plus tard, au lever de soleil pour vous faire partager ces endroits magiques en photos. Pour cette fois, je devais être de retour en Aveyron pour 10h, c'est pourquoi je m'y suis rendu ci tôt.

 

Bonne journée.

 

Théo.L 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Merci de nous avoir fait partager ton voyage avec beaucoup de détails. As-tu l’intention de poser des sondes ?

 

Tom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir theodu12,

Tu n'as fait le voyage non pas pour rien ? Envisages-tu de faire des relevés ? Dans la positivité présenteras-tu tes relevés car je suis très intéressé.

Bonne soirée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Etant donné que je possède déjà 2 stations en Aveyron, je ne peux pas me permettre d'en placer d'autres car il faut aussi payer l'entretien, puis c'est quand même assez loin de chez moi et j'ai peur que l'été, le coin soit très fréquenter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je me suis donc rendu sur le causse Méjean hier jeudi 19 février et je peux dire que c'est un endroit fascinant en conditions radiatives, on a l'impression d'être seul au milieu d'un grand désert et que le temps est figé.

 

Donc après 150 km de route, après m'être régaler les yeux dans les gorges du Tarn, j'arrive à Hures-la-Parade, là où débute le causse, à 5h30 du matin,  je ne suis ici pas très loin de cette grotte sublime qu'est l'Aven Armand. A peine je m'avance un peu dans le causse que la température du thermo voiture chute passant de -2°C à Hures-la-Parade et oscillant entre -7°C et -10°C sur le causse sûrement grâce aux multiples dolines où l'air froid déborde d'un peu partout. On peut d'ailleurs apercevoir le grand lac d'air froid qui plane sur ce causse. Outre les dolines, on peux apercevoir les nombreux menhirs, les cairns et aussi quelques Aven sur ces pelouses steppiques.   

 

Arrivée à Aures, je gare la voiture et je me lance à pied aidé de ma lampe frontale dans le chemin qui me mènera au Cros del Pal, le dénivelé n'est pas très important, je n'est qu'à monter 100m pour me retrouver dans la grande forêt entourant le Cros del Pal.

J'arrive dans un endroit dégagé ou j'ai là, une vue sur cette grande combe, ici on se croirait dans le massif du Jura, je trouve que c'est très ressemblant.

J'ai bien sûr apporter mon thermomètre minima-maxima, je relève alors la température sur cet endroit dégagé à 1135m, un des points hauts entourant cette combe. La température est ici de -4°C.

 

J'entame alors la descente, en m'approchant j'essaie d'apercevoir le lac d'air froid dans la nuit, une fine brume est en effet présente à environ 15m du fond de la combe. Je m'approche du fond et là, le froid devient mordant, je ressens l'immobilité de l'air, je pénètre alors dans la petite plaine du fond de cette combe et je me dit que l'écart de température doit être impressionnant avec l'endroit où je me trouvais 10 minutes plus tôt.

L'épaisseur de neige est très mince, pas plus de 5cm.

Je pose le thermo sur une petite pierre éclatée et je prends le temps d'apprécier l'endroit, 15 minutes plus tard il est 7h00 quand je reviens à mon thermomètre et là... je ne rêve pas, il fait bien -19°C à 7h00 au fond du Cros del Pal à 1105m d'altitude, dépression fermée de 25m de profondeur environ. Ce matin là, au Pla de Boum, il faisait -18,3°C, à Darbounouze -20,3°C, -22,6°C à la sèche des Amburnex et -26,9°C à la Combe Noire.

 

Arrivée en haut, le thermomètre reviens à -4°C et j'ai l'impression que le temps est très doux. Cela fait donc un écart de 15°C pour 30m de dénivelé.

 

Je n'est pas eu le temps de me rendre à la combe entre le Serre de Fourcat et la Cabane Vieille, qui je pense peut être plus froide encore que le Cros del Pal avec un point bas à 1129m est surtout un terrain très sec mais qui ne possède pas l'abris de la forêt...

 

Je m'y rendrais la prochaine fois, un peu plus tard, au lever de soleil pour vous faire partager ces endroits magiques en photos. Pour cette fois, je devais être de retour en Aveyron pour 10h, c'est pourquoi je m'y suis rendu ci tôt.

 

Bonne journée.

 

Théo.L 

Bonsoir Théo,

Je te remercie pour tes précieuses informations, pourrais-tu me donner la nature du terrain et le type de végétation.

 

Josélito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Théo,

Je te remercie pour tes précieuses informations, pourrais-tu me donner la nature du terrain et le type de végétation.

 

Josélito

Bonsoir Josélito,

 

Sur ce terrain calcaire, le sol au fond de cette doline est argileux. La forêt entourant la dépression se compose essentiellement de pin noir.

On retrouve quelques arbustes isolés quelques mètres au dessus du point bas de la dépression. Sur la partie steppique du causse, de nombreux buis et genévriers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Etant donné que je possède déjà 2 stations en Aveyron, je ne peux pas me permettre d'en placer d'autres car il faut aussi payer l'entretien, puis c'est quand même assez loin de chez moi et j'ai peur que l'été, le coin soit très fréquenter...

Bonjour,

Tes stations en Aveyron sont-t-elles installées dans un trou à air froid ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Tes stations en Aveyron sont-t-elles installées dans un trou à air froid ?

Bonjour,

 

Oui bien entendu mais il s'agit de "petits trou à froid" avec la tourbière de Mauriac, taf ouvert à 880m et la combe de Lugue sur le causse Comtal, dépression fermée avec un point bas à 537m où la profondeur de à peine 14m ne joue pas en la faveur de cette combe.

 

Il s'agit je pense pour là tourbière de Mauriac, du taf ouvert le plus froid d'Aveyron et pour la combe de Lugue du meilleur endroit sur le causse Comtal, mais bien sûr les taf fermés du causse du Larzac ou de celui de Sauveterre doivent être meilleurs. ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Oui bien entendu mais il s'agit de "petits trou à froid" avec la tourbière de Mauriac, taf ouvert à 880m et la combe de Lugue sur le causse Comtal, dépression fermée avec un point bas à 537m où la profondeur de à peine 14m ne joue pas en la faveur de cette combe.

 

Il s'agit je pense pour là tourbière de Mauriac, du taf ouvert le plus froid d'Aveyron et pour la combe de Lugue du meilleur endroit sur le causse Comtal, mais bien sûr les taf fermés du causse du Larzac ou de celui de Sauveterre doivent être meilleurs. ..

Bonjour,

Super ! Il s'agit de deux transmetteurs ou de stations du style VP2 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Dans le village, j'ai eu vent qu'une personne faisait des investigations dans certains coins, je pense qu'il s'agit de toi Josélito.

Si tu as besoins de mes services, je te donne mon tel portable sur ta messagerie.

Bonne journée à tous.

 

Laurent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s'agit de 2 stations Oregon scientific.

 

Merci,

Depuis que tu fais tes relevés, pourrais-tu me donner les tn les plus basses.

Clemens

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci,

Depuis que tu fais tes relevés, pourrais-tu me donner les tn les plus basses.

Clemens

-Tourbière de Mauriac: depuis le 15 septembre 2011...-24,2 le 12 février 2012.

-Combe de lugue: depuis le 29 décembre 2014...-16,5 le 4 février 2015.

Voilà :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-Tourbière de Mauriac: depuis le 15 septembre 2011...-24,2 le 12 février 2012.

-Combe de lugue: depuis le 29 décembre 2014...-16,5 le 4 février 2015.

Voilà :)

Merci et je suis désolé pour ma curiosité, je désire me lancer dans l’aventure ……

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Josélito,

 

Sur ce terrain calcaire, le sol au fond de cette doline est argileux. La forêt entourant la dépression se compose essentiellement de pin noir.

On retrouve quelques arbustes isolés quelques mètres au dessus du point bas de la dépression. Sur la partie steppique du causse, de nombreux buis et genévriers.

Merci, me voila fixé !

Bonne soirée.

 

Josélito

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n'y a pas de mal, je suis heureux de faire partager ces informations.

Bonjour,

Josélito as-tu l’intention d’installer des sondes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×