Aller au contenu
Groupe Localsat - Nous avons un temps d'avance
Othman

Pauvre écologie

Messages recommandés

Bonsoir

Savez-vous pourquoi il n’y a pas de “parti politique scientifique” ?

Personnellement je pense qu’on a pas besoin d’être convaincu par une quelconque propagande du bien-fondé des grandes lois de conservation qui gouvernent l’univers. Elles se confirment toutes seules tous les jours.

Contrairement à cette pauvre “écologie”, qui se veut science et parti politique tout à la fois, et qui échoue pleinement à devenir l’une et peine à être l’autre.

 

A +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Personnellement je pense qu’on a pas besoin d’être convaincu par une quelconque propagande du bien-fondé des grandes lois de conservation qui gouvernent l’univers.

 

 

Déjà, à l’époque (en 1972) l’appel d’Heidelberg a déclenché un véritable tollé de la part des prédécesseurs ou des grands prêtre écolos qui sont toujours en place.

Surtout en France. Ailleurs, les protestations ont été plus discrètes.

ça en dit assez long sur l’emprise méphitique exercée par l’écologisme dans la douce France plus qu’ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous, sujet très intéressant ! 

Par contre, comme l’ont fait remarquer quelques autres, il n’en est pas de même de l’écologisme et non pas de l'écologie qui n’est certainement pas une nécessité. Etre optimiste c’est espérer que comme beaucoup d’autres activismes celui-là finira aussi aux oubliettes avec ses sicaires. Hé oui !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas devin ni divin toutefois !

Parler d’équilibre de la nature est un non sens scientifique. La nature n’est jamais en équilibre puisqu’elle est en évolution permanente. A t+1=+2 (stop et fin), elle n’est jamais la même qu’à "t" et même plus tard, elle ne redeviendra jamais la même qu’à "t".

 

Les écologues ne cessent de parler d’équilibre des écosystèmes. C’est aussi un non-sens scientifique. Un eco-système n’est jamais en équilibre. Prétendre qu’il aurait une position d’équilibre est une supercherie scientifique.

 

Remarque:  Si vous admettez que le climat n’est jamais en équilibre, il ne peut pas y avoir d’écart par rapport à un équilibre qui n’existe pas. Même réponse pour le CO2.

 

Je me demande pourquoi un scientifique ( le Pr T.....) voulait systématiquement trouver un état d’équilibre dans tout ce qui nous entoure, alors que c’est l’inverse qui est le plus courant. 

 

Un petit plus !**!

Si le monde entier pratiquait uniquement l’agriculture bio, plus de 50% de la population mondiale serait certainement en situation de famine.

 

A bientôt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les écologues ne cessent de parler d’équilibre des écosystèmes. C’est aussi un non-sens scientifique. Un eco-système n’est jamais en équilibre. Prétendre qu’il aurait une position d’équilibre est une supercherie scientifique.

 

Un peu comme ces hommes politiques ont cru ces billevesées sans aucun esprit critique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

La croyance est quasi générale. L’écologie est considérée comme une science englobant toutes les autres. Elle a pris le pouvoir sur toutes les autres sciences.

Les contestataires sont en chute libre. Peut-on imaginer aujourd’hui un appel comme celui d’Heidelberg en 1992 où des milliers de scientifiques et intellectuels, dont 70 prix Nobel, ont affirmé haut et fort que:

Les défenseurs de l’environnement sont animés par une “idéologie irrationnelle qui s’oppose au développement scientifique et industriel”.

C’était il y a 22 ans. Un tel appel est impensable aujourd’hui. Celui qui ne se pose pas comme défenseur de l’environnement est un fou dangereux, attaqué de toute part.

Tout cela ressemble curieusement aux débuts de l’Inquisition, époque où Thomas d’Aquin affirmait que la théologie était la reine des sciences et exigeait la peine de mort pour ceux qui quittait la foi.

Ceux qui en profitent ont la foi et l’écologie n’est pas plus scientifique que la théologie.

 

(Cela n'engage que moi !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les écologues ne cessent de parler d’équilibre des écosystèmes. C’est aussi un non-sens scientifique. Un eco-système n’est jamais en équilibre. Prétendre qu’il aurait une position d’équilibre est une supercherie scientifique.

 

 

 

?.......,? Quel a été l’apport du concept de l’écologie? Ils ont décrété que l’ensemble avait plus d’importance que chacune de ses parties. Ils ont décrété que modifier une partie affecte l’ensemble et modifier l’ensemble affecte une partie. Résultat, il ne faut plus modifier quoique ce soit. C’est de l’idéologie et non de la science.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Les Français sont majoritairement convaincus de la preuve scientifique du changement climatique (80 % des sondés)4. Mais 44 % d’entre eux expriment un doute sur les causes du phénomène, que 39 % d’entre eux rattachent à un « effet de serre » relativement méconnu, parfois interprété comme la conséquence de l’activité des centrales nucléaires.
Sous l’impulsion de quelques figures médiatiques, l’expression du climatoscepticisme a progressé depuis 2010 : la reconnaissance du consensus scientifique sur le sujet est passée de 70 % à 51 % de 2009 à 2013. Si elle a évolué depuis, la perception de la menace climatique a chuté d’environ 15 % de 2008 à 2013.

 

Othmane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Une obligation de transparence serait aussi un développement bienvenu, spécialement étant donné les décisions politiques et de réglementations capitales en jeu. Cela pourrait être appuyé par des vérifications régulières et indépendantes pour soumettre à des tests de solidité les projections en se concentrant sur leurs déficiences et incertitudes ; ce serait certainement la meilleure utilisation de la méthode scientifique. Mais en raison des changements climatiques naturels sur des décennies, cela prendra de nombreuses années pour obtenir les données nécessaires à isoler avec certitude et quantifier les effets de l’influence humaine.

 

Mederick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A force de plantage propagandiste: 80% des français se tapent du réchauffement, heu pardon ! Du dérèglement climatique…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

c’est à dire mettre en place une dictature verte.

Bonjour,

Intellectuellement, elle est déjà bien implantée.

Dans les faits, ça grignote un peu chaque jour, à la fois les libertés, le bon sens et… mon portefeuille.

 

Boris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:ph34r:

Les temps sont dur, nos pourfendeurs du DDT dans son usage contre le paludisme viennent de toucher le gros lot :
Un milliardaire lègue 100 millions d’un coup à l’Environmental Defense Fund.

Deux autres ONG écolos touchent également 100 millions chacune : Nature Conservancy et la Wildlife Conservation Society.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand journalistes et scientifiques font bon ménage

Dans sa thèse, le sociologue Jean-Baptiste Comby démontre que la popularisation du changement climatique en France est le résultat d'une alliance objective entre journalistes, chercheurs et agences environnementales.

1990 est la date à laquelle paraît le premier rapport du GIEC.  Il y a déjà eu des sommets sur le climat, des objectifs définis entre scientifiques et politiques… pourtant le problème n’est pas encore arrivé jusqu’aux oreilles des citoyens. Il faut attendre 1997 et le protocole de Kyoto pour que cette thématique soit plus largement abordée dans les médias.

Pourquoi si tard ? Plusieurs facteurs sont en cause en France : la faible structuration de la recherche académique sur le climat, les réticences des scientifiques à l’égard des médias, la faible professionnalisation du journalisme environnemental, le manque d’implication des associations environnementale sur le sujet… Pour toucher “monsieur et madame tout-le-monde”, il faut rendre nationales et concrètes les préoccupations climatiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Isoler sa maison peut augmenter la consommation d'énergie.

 

Plusieurs études allemandes montrent que les habitations avec isolation consomment plutôt plus que moins d'énergie. Ces résultats sont particulièrement importants parce que le gouvernement fédéral allemand prévoit de continuer à durcir la réglementation d'économie d'énergie.

 

L’isolation ne réduit pas toujours le besoin d'énergie de chauffage dans les bâtiments résidentiels. Elle peut en fait augmenter la consommation de pétrole et de gaz. Ceci est le résultat de nombre d'études. Les résultats conduisent à s'interroger pour savoir si le gouvernement fédéral contrecarre ses objectifs de révolution énergétique avec son projet de durcissement réglementaire.

Une étude particulièrement explosive a été redécouverte récemment par l'Institut de physique du bâtiment IBP de l' Institut Fraunhofer. Sur la base d’une analyse comparative détaillée, les scientifiques de l'institut de recherche de Stuttgart avaient établi en 1985 que, pour des températures hivernales moyennes de moins de quatre degrés Celsius, l'utilisation d'isolant ne réduit pas la consommation d'énergie de chauffage; elle pousse plutôt à la consommation d'énergie par rapport à une maison avec des murs pleins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Petite histoire:

Bon rien à voir avec le RCA mais faut absolument que j’vous raconte une anecdote que je tiens d’une amie, qui bosse dans une enseigne dont je ne citerai pas le nom mais qui vend des trucs en rapport avec la nature et les découvertes (hum).
Toute la journée elle est donc aux prises avec des clients bobo qui viennent là en 4×4 pour s’acheter une prise de conscience environnementale à moindre coût.
Cette enseigne vend des chapka, vous savez ces coiffes russes avec de la fourrure dedans.
La cliente examine l’article sous toutes ses coutures, l’étiquette … et là:
– hep madame le vendeuse, cette fourrure est synthétique ?
– oui bien sûr
– alors quoi, vous prétendez être un magasin d’articles en rapport avec la Nature et vous vendez du synthétique ???

voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grrrr !

Je viens de tomber sur Lovelock, il dit en 2010 :

 

« En mars 2010, dans une interview avec le journal The Guardian, il a déclaré que la démocratie devrait peut-être être suspendue pour prévenir le changement climatique. « Même les meilleures démocraties, disait-il, admettent qu’à l’approche d’une guerre importante, la démocratie doit être suspendue provisoirement. Il me semble que le changement climatique est peut-être une chose aussi grave que la guerre. Il pourrait être nécessaire de suspendre la démocratie pour un certain temps. » Il reconnaissait cependant l’existence de « bons » sceptiques en matière de réchauffement climatique et se disait dégoûté par le scandale des e-mails de l’université d’East Anglia9 ». Lu sur wikipedia.

C’est un peu fragile de dire cela:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hi*****, la Pythie de Paris, déclare:

« Nous sommes juste avant le déluge et il ne nous attendra pas pour tout emporter », a-t-elle assuré vendredi lors de ses vœux aux élus.

Faire peur, sonner le tocsin, non pas « après moi » mais « sans moi le déluge », que voilà un bon truc pour se faire bien voir des électeurs.

 

Il est vraiment temps de faire quelque chose , elle souffre !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Bonne nouvelle, nous n’aurons pas à attendre 2100 pour que la théorie du RCA actuelle s’effondre. Tant mieux la patience d’un climatosceptique a ses limites.

post-1187-0-39461600-1484470273_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de regarder ma boule de cristal et je vois un monde cataclysmique pour nos descendances.

 

On se dirige vers des systèmes où la veille pour le lendemain les producteurs d’éoliennes s’engagent sur une production ; le surplus sera payé non plus au prix subventionné mais au prix spot par des ajustements ex post.. Si ils ne font pas la production promise, ils seront pénalisés.
En outre, chaque compagnie d’électricité doit posséder des certificats de capacité garantie; c’est une forme de subvention des centrales classiques.
Pour optimiser par la taille, les compagnies les plus petites (genre les communes ayant investies elles-mêmes) feront appel à des « agrégateurs » qui géreront ça en leur nom (elles se feront sans doute arnaquer par ces nouveaux intermédiaires supplémentaires.)
C’est une véritable usine à gaz, propice à toutes les fraudes, les corruptions, les délits d’initiés….

post-2189-0-59956300-1499423269_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la petite histoire :
« Jeunes climato-convaincus : http://www.lejsd.com/content/jeunes-climato-convaincus», publié le 1er mars 2017, dans la rubrique Environnement du JSD (Journal de Saint Denis),
Le JSD est un média financé par une convention, renouvelable tous les trois ans, avec la Ville de Saint-Denis [dont le maire est un communiste]. On notera que le « néo-marxisme francilien » a abandonné le progrès, la raison, pour se rouler dans la fange de la collaboration de classe. Mais ce n’est plus une surprise depuis que Robert Hue soutient Macron :
Les jeunes des quartiers populaires seraient-ils réfractaires aux préoccupations sur l’environnement ? La question a été soulevée l’an dernier lors de rencontres en marge de la COP21, Conférence mondiale sur le climat au Bourget, en décembre 2015. Un an après, quinze jeunes de Saint-Denis ont levé les doutes avec un engagement qui a ravi les élus (1) et professionnels de la direction municipale de la jeunesse à leur côté pour la première étape de leur projet.
[…] autres entreprises du territoire, Plaine Commune Énergie, EDF, Enedis et Vinci Immobilier, ont prévu de leur ouvrir leur porte pour les instruire des questions énergétiques, notamment dans le bâtiment.

Lénine disait que « Le communisme, c’est les Soviets plus l’électricité.« .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous voilà rassurés : la météo ne devient pas folle. En fait, elle l’a toujours été. Depuis que l’on est gamins on entend les gens dire comme un leitmotiv : « il est fou ce temps » chaque fois qu’il se passe un truc qui sort de l’ordinaire. Si on se penche sur tous les aléas météorologiques répertoriés depuis le début de notre ère en Europe dans des registres paroissiaux ou des écrits anciens, on constate qu’il y a toujours eu des phénomènes très violents ou abracadabrants, y compris pendant le petit âge glaciaire : ouragans, canicules, sécheresses jusqu’en Angleterre, submersions des côtes, vagues de froid, fleuves presque à sec, hivers en fleurs, vendanges ou moissons en juillet, floraison des arbres en automne, inondations catastrophiques, etc… Par exemple on relate qu’en 1473 en Lorraine les cerises sont mûres le 1er mai, les raisins le 8 juillet, et on moissonne en juillet. Fred a bien fait de rappeler que le record de pluie en 24h date d’octobre 1940 (1000 mm à St-Laurent de Cerdans au moins), la vallée de la Têt a été dévastée. D’ailleurs, ceux qui croient que les épisodes méditerranéens violents de nos jours sont dus au réchauffement de la mer doivent revoir leur copie. En 1940 la mer n’était pas plus chaude qu’aujourd’hui et encore moins fin octobre. Le 15 juin 2010, alors que la mer n’a pas encore eu le temps de se réchauffer, il tombe 400mm dans le Var. On peut même en observer en hiver dans les Cévennes avec des orages de neige de plus d’un mètre. Ces orages en V nécessitent surtout de l’air très froid en altitude (-60 à -70°) mais on ne risque pas de vous le dire. On profite de l’ignorance générale sur le sujet pour nous faire gober n’importe quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Manifestions des écolos samedi dernier à Lons-le-Saunier, je me pose des questions sur la santé de certain.
Voyons ! C’est bien connu que les dinosaures ont disparu à cause des hommes.

Capture1234567.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×