Communiqué du groupe :

- Suite à un regroupement, un nouveau forum météorologique verra le jour en septembre 2019. Pour mieux l’aborder, ce nouveau site web répondra en particulier aux besoins scientifiques, universitaires, spécialistes, et aux passionnés qui seront enregistrés.

- Par ailleurs les événements proposés dans ce forum seront nombreux et variés : discussions (modérateurs indépendants), prévisions, conférences, événements, cartographies numériques des nivôse, stations météorologiques, capteurs de radioactivité et de pollution, photos, vidéos, et autres domaines…

- Nous tenons à préciser que nos relevés sont issus uniquement par des capteurs « et/ou » transmetteurs professionnels appartenant au groupe.

- Futurs noms de domaine déposé à l’INPI.

- CNIL en cours.

 

Responsable département Europe base Suisse.

Roderich Piguet-Layet

Aller au contenu
Groupe Localsat - Nous avons un temps d'avance

Phénomènes reliés aux conditions météorologiques‎ extrêmes

Catastrophes naturelles et météo extrême

Albums

  1. Phénomènes électriques

    Mis à jour

    • 74 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    est un phénomène atmosphérique caractérisé par une série d'éclairs et de coups de tonnerre. Un éclair peut se déclencher à l'intérieur du nuage, entre deux nuages, ou entre le nuage et le sol (c'est le coup de foudre).
    L'orage est toujours lié à la présence d'un nuage de type cumulonimbus, dit aussi nuage d'orage.
    admin
    Album créé par
    admin
  2. Différents types de Pyrocumulus

    Mis à jour

    • 11 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Un pyrocumulus, est un nuage de la famille des cumulus qui se forment au-dessus d’une source de chaleur intense1. Il se forme en général lors de feux de forêts ou d’éruptions volcaniques mais peut également se développer au-dessus de cheminées industrielles ou autres sources de chaleur et de particules fines. La dynamique de formation n’est pas différente des autres nuages convectifs, la source de chaleur servant à déstabiliser l’atmosphère.

    Selon les conditions de stabilité et d’humidité disponibles, on peut retrouver des pyrocumulus humilis, mediocris, congestus ou même des pyrocumulonimbus2. Finalement, le champignon associé avec la détonation d’une arme nucléaire est un type de pyrocumulus, le pyrocumulonimbus.

    admin
    Album créé par
    admin
  3. Trombe marine

    Mis à jour

    • 10 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Une trombe marine est une colonne d'air mélangé d'eau en rotation, formant un entonnoir nuageux, sous un nuage convectif au-dessus d'une étendue d'eau. Ces phénomènes de micro-échelle se forment lorsque les conditions sont très instables alors que de l'air froid passe au-dessus d'eaux chaudes. Généralement moins intenses qu'une tornade, elles se dissipent une fois sur la terre. Il en existe deux types : les trombes d'air froid et les trombes tornadiques
    admin
    Album créé par
    admin
  4. Orage supercellulaire

    Mis à jour

    • 25 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Les orages peuvent être formés : de cellules convectives de 10 km au maximum à différents stades de leur existence appelés orages multicellulaires ou d’une seule cellule convective de très grande taille (de 20 km à 50 km), de très forte intensité et de très longue durée de vie nommé orages supercellulaires.
    admin
    Album créé par
    admin
  5. Orages monocellulaires

    Mis à jour

    • 5 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    L'orage unicellulaire, ou monocellulaire, est le type le plus fréquent, c'est pourquoi il est nommé orage « ordinaire ». Il peut être associé à une forte averse et des rafales de vent. Les pluies ne sont presque jamais torrentielles et les chutes de gros grêlons sont rarissimes. Quand cela se produit, il est question d’orage « pulsatif », car il surgit et se dissipe comme une impulsion soudaine. Dans les régions arides du globe, l'évaporation peut être telle que la pluie n'atteint pas le sol et forme de la virga sous le cumulonimbus.
    admin
    Album créé par
    admin
  6. Tornades

    Mis à jour

    • 15 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    "Tornade" vient de deux mots espagnols: tronada qui veut dire orage et tornar qui veut dire tourner. Les tornades sont des colonnes d’air qui tournent sur elles-mêmes dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Elles sont de petites dimensions mais sont fortes et violentes. Elles frappent rapidement, et souvent sans avertissement.
    PeterB_N4
    Album créé par
    PeterB_N4
  7. Tuba

    Mis à jour

    • 4 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Le tuba peut mesurer de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres de long. Au point de contact avec le nuage générateur de la tornade.
    admin
    Album créé par
    admin
  8. Orage arcus

    Mis à jour

    • 4 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    D'un aspect très menaçant, de couleur sombre (gris ou bleu foncé) et de dimensions imposantes (généralement de plusieurs kilomètres de long), l'arcus se situe au bas d'un cumulonimbus et s'en détache nettement (et de là, se reconnaît aisément) par sa situation plus proche du sol que le reste du nuage d'orage (quelques centaines de mètres tout au plus), sa couleur homogène, et la très nette limite qu'il marque entre l'avant de la perturbation et les précipitations qui le suivent immédiatement (la ligne de grains). C'est pourquoi sa forme longitudinale évolue dans le sens de la perturbation1.
    admin
    Album créé par
    admin
  9. Rafales descendantes

    Mis à jour

    • 1 image
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Une rafale descendante est un courant aérien descendant intense sous un orage, dont l'écrasement en surface produit des vents violents, divergents et turbulents. Il est formé par la descente de la précipitation et d'air plus froid et sec qui s'infiltre dans le cumulonimbus ce qui donne une goutte froide s'étendant en éventail sous le nuage en arrivant au sol. Les rafales descendantes peuvent se produire sous des orages individuels ou avec des cellules particulières dans une ligne orageuse. Les dommages vont donc s'étendre sur des corridors plus ou moins larges, on parle ainsi de micro et de macro-rafales1. Certaines rafales descendantes particulièrement violentes seraient responsables du phénomène météorologique tant redouté par de nombreux navigateurs et appelé « grain blanc ».
    admin
    Album créé par
    admin
  10. Orages

    Mis à jour

    • 4 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    Perturbation atmosphérique violente, accompagnée d'éclairs, de tonnerre, de rafales, d'averses de pluie ou de grêle.
    admin
    Album créé par
    admin
  11. Les offensives neigeuses

    Mis à jour

    • 2 images
    • 0 commentaire
    • 0 commentaire sur l’image
    PeterB_N4
    Album créé par
    PeterB_N4
×